​​Prier le Rosaire avec Mère Marie de la Croix

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

​​Mystères glorieux

                              

 

La Résurrection de Notre Seigneur Jésus Christ

 

Jésus lui dit : "Marie !" Se retournant, elle lui dit en hébreu : "Rabbouni !" - ce qui veut dire : "Maître." Jésus lui dit : "Ne me touche pas, car je ne suis pas encore monté vers le Père. Mais va trouver mes frères et dis-leur : je monte vers mon Père qui est votre Père, vers mon Dieu qui est votre Dieu." Jean 20, 16-17.

 

Jésus est ressuscité des morts : c’est l’incroyable nouvelle qui va circuler parmi les disciples. Et Jésus ressuscité se manifeste. Joie de le revoir, mais surtout c’est le temps de la mission : annoncer à tous les hommes cette bonne nouvelle du salut.

 

  • Le Seigneur par sa Résurrection est la vie de l’Eglise et, par Elle, du monde entier […] Toutes nos tâches humaines en sont éclairées, vivifiées, tout l’humain prend valeur et trouve sa destinée et son accomplissement en Lui et par Lui.  B7

 

  • A la résurrection de tous, une nouvelle vie s’ouvrira devant nous, et n’aura pas de fin ; tout sera dans une clarté sans une ombre : ce sera l’amour sans déclin, puisé à sa source d’Eternité. B7g

  • Pour nous qui sommes rachetés pour le ciel où Dieu nous attend, le Seigneur Jésus Christ transformera notre corps de misère et de poussière en un corps semblable à son corps de gloire. L’Evangile reprend cet enseignement sous l’image de la résurrection de la fille de Jaïre : Dieu saura délivrer notre corps du tombeau comme Jésus a délivré celui de cette petite fille de la mort. B 9 a.

 

  • Sortant du tombeau Il nous fait sortir de la mort, pour vivre éternellement, parce que guidées par sa lumière nous passons à travers la mort et nous devenons vivants pour toujours. Toute la semaine, l’Eglise va nous rappeler la joie de Jésus Ressuscité, et évoquer ses apparitions à ses Apôtres. La joie de Le retrouver était grande,  ils avaient la joie de voir le rayonnement de sa lumière, comme au jour de la Transfiguration… Entretiens Evangiles - Saint Jour de Pâques.

 

 

 

L’Ascension de Notre Seigneur Jésus Christ

 

Après avoir parlé, le Seigneur Jésus fut enlevé au ciel et s'assit à la droite de Dieu. Marc 16, 19.

 

Jésus ressuscité ne demeurera pas dans le monde des hommes ; il rejoint les Cieux, le Lieu de Dieu.

 

  • Levons les yeux vers le Ciel. Voilà l’ascension. Le cœur de Marie va tressaillir de joie en Jésus, dans la simplicité de sa foi, le moment de la séparation est proche, mais le sentiment d’espérance est au fond de nos cœurs.  B7 c

 

 

  • C’est dans cette voie d’amour et de don de soi que le Seigneur nous attire vers le Père qu’il nous entraîne.   B7

 

  • Le Seigneur n’est remonté au Ciel que pour nous envoyer l’Esprit-Saint, et là, avec Lui, nous ne manquerons de rien, puisque nous possédons l’essentiel. B7g page 18.

 

 

  • Montons en esprit au ciel. Montons au ciel et témoignons à Dieu notre reconnaissance. Quand on a les paroles de Jésus, il faut avoir confiance et garder sa parole comme un trésor. L’Ascension est certes un grand mystère. Il nous fait désirer la plénitude du Saint Esprit en nous. B 9 a.

 

 

  • Il est monté au Ciel pour nous donner tous les moyens d’y parvenir un jour.  B13

 

 

  • Plus nous nous ferons petites ici-bas pour l’amour de Dieu, plus nous serons élevés au Ciel. Notre élévation au Ciel sera en proportion de notre humilité sur la terre. B13 a

  • Espérons tout du côté de Dieu et notre espérance ne sera pas trompée.  B13 d

 

La Pentecôte 

 

Tout à coup il vint du ciel un bruit comme le souffle d'un violent coup de vent, qui remplit toute la maison où ils se tenaient. Et ils virent apparaître comme des langues de feu qui se partageaient ; et il s'en posa une sur chacun d'eux. Alors, tous furent remplis de l'Esprit Saint, et ils se mirent à parler en d'autres langues, selon que l'Esprit leur donnait de s'exprimer. Actes des Apôtres 2, 2-4.

 

Pour aider les hommes dans leur tâche d’annonce de l’Évangile et d’édification de l’Église, l’Esprit Saint est envoyé. Chaque homme peut entendre dans sa langue les merveilles de Dieu.

 

 

  • Se préparer à la belle fête de la Pentecôte. La venue de l’esprit d’amour avec ses dons. Préparons-nous à cette belle fête par la neuvaine à l’Esprit Saint, afin de pouvoir mieux saisir l’action de l’Esprit de Vérité en nous avec ses dons de force, de sagesse, d’intelligence, de piété, de crainte de Dieu. L’Eternel nous aime, ne mettons pas de limite à notre amour. L’Esprit saint nous stimule à vivre notre foi même si parfois des choses de la vie nous sont opposées, nous devons accepter les impulsions de l’Esprit de Vérité.  B7 G 196.

 

  • L’efficacité de la prière commune obtient de grandes grâces, surtout par la très Sainte Vierge Marie. B7 a Page 8.

  • On peut dire que Marie était l’image de l’Eglise, parce que c’est en elle que nous voyons le mieux l’Eglise, puisqu’elle réalise en elle ce que Dieu a voulu réaliser dans l’Eglise entière. Marie est Immaculée et demeure dans la dépendance totale de Dieu. Elle était animée de son Esprit. B 9 a.

 

  • Demandons l’effusion de l’Esprit Saint qui désire tant que nous soyons toujours plus ouvertes à son action divine et toujours plus livrées à sa grâce, pour que les choses trompeuses de la terre ne séduisent pas notre âme.  B7 C 258

 

 

  • Le Saint-Esprit est non seulement le Donateur, mais Il est Lui-même le Don […] La Sainte Eglise appelle le Saint Esprit, le Père des pauvres. Et vraiment, il ne se donne qu’aux âmes qui vraiment ont conscience de ne rien avoir, et qui, aussi, ne craignent pas d’avouer leur indigence et leur pauvreté. B13 c

 

 

L’Assomption de la Très Sainte Vierge Marie

"Le Puissant fit pour moi des merveilles. Saint est son nom." Luc 1, 49.

 

Au terme de sa vie, Marie, la mère de Jésus le Christ, le Sauveur des hommes, est entrée dans la gloire du Ciel. Elle est la femme qui nous offre l’espérance du ciel, de la vie éternelle, en regard de sa disponibilité à la Parole de Dieu.

 

  • En ce qui concerne les mérites personnels de Marie, notre modèle parfait, la gloire lui a été acquise pour avoir vécu dans sa plénitude le moment présent. En Marie aucune ombre, tout a été capacité divine, n’appartenant plus, corps et âme, qu’au Ciel.  B6

 

  • Il ne faut pas chercher à réussir dans la vie mais à réussir notre vie pour l’éternité.  B7

 

  • Tout doit avoir valeur d’éternité. Il faut grandir en amour.  B7

 

  • L’amour vrai n’est pas une jouissance humaine ou un sentiment humain, c’est un vrai don de soi désintéressé dans la joie surnaturelle.  B7

  • Heureux ce jour où cette Vierge si humble, servante du Seigneur, est montée au ciel, devenue la Reine glorieuse du ciel et la Reine et maîtresse de nos âmes. B 8 b

 

  • Ne revenons jamais sur le passé, car le passé c’est nous dans notre imperfection, le présent c’est nous en face de nous-mêmes, l’avenir c’est nous dans la perfection de la sainteté possible. B 9 a.

 

  • La très Sainte Vierge Marie […] dès l’origine (elle) est l’ennemie du démon. Elle participe à la victoire totale sur le démon, avec Jésus, son Fils […] La victoire sur le démon commence par Marie. La grande humiliation du démon, c’est d’être vaincu par Notre Seigneur, qui s’est fait homme. B 9 b.

 

 

Le Couronnement de la Très Sainte Vierge Marie au Ciel

 

Un signe grandiose apparut dans le ciel : une Femme, revêtue de soleil. La lune est sous ses pieds, et sur sa tête, une couronne de douze étoiles. Apocalypse 12, 1.

 

Marie s’est présentée comme la servante du Seigneur et elle l’a été. Cela lui vaut d’être, au Ciel, la Reine.

 

  • Qui pourra jamais dire avec quelle bienveillance et quel amour Marie fut accueillie par Dieu ? Ô Mère, vous avez ma faveur à un plus haut degré qu’aucune créature ; venez, que je vous couronne selon votre mérite et mon amour. Réjouissons-nous du triomphe et de la gloire de Marie. Redoublons de confiance en elle, car si Dieu l’a tant élevée et lui a donné une telle puissance, c’est pour qu’elle nous aide et pour qu’elle vienne à notre secours en tous nos besoins.  B 13 c

 

  • Ce n’est qu’en ayant le cœur et la simplicité de Marie que nous enfanterons des âmes pour le ciel.  B7

 

  • Ce qui a fait la grandeur de Marie c’est sa foi rehaussée par l’humilité.  B7

 

  • Mon Dieu qui avez élevé la Vierge notre modèle en corps et en âme à la gloire du ciel, accordez-nous d’être toujours orientées vers les choses du Ciel pour partager un jour sa gloire. B 9 b.

 

 

  • Que la royauté de Marie soit pour nous l’arc-en-ciel perçant les nuages, pour nous faire entrevoir le ciel et chanter notre joie d’espérance et d’amour. B 9 b.

 

  • Marie a cru et elle a marché par l’abandon total, soumise à toutes les exigences divines. Aussi Dieu l’a couronnée de gloire au ciel.  B11 b

 

=> Imprimer