Mère Marie de la Croix

Fondatrice des Petites Sœurs de Marie Mère du Rédempteur

Les desseins de la Providence : la naissance d’une œuvre

Les 5 premières Sœurs

Que va-t-elle devenir ? Heureusement l’Église veille : Monseigneur Choquet demande à Monseigneur Saliège s’il veut bien l’accepter dans son diocèse, et c’est ainsi qu’elle revient à Toulouse, à la clinique Saint-Michel, où elle sera accueillie avec ses compagnes par Mère Dorothée et la communauté dominicaine qui se montreront avec elle très bonnes et très fraternelles. Elles resteront à la clinique Saint-Michel pendant dix ans, de 1939 à 1949.

Au 27 rue Sainte Philomène

Le 8 décembre 1939, Mère Marie de la Croix et ses compagnes se consacrent à Marie Immaculée en présence de la communauté dominicaine. La Pieuse-Union est constituée. Mère Marie de la Croix s’offre elle-même pour la guerre, pour la France, pour la Pologne, pour l’Église, pour le gouvernement, les dirigeants, afin qu’ils fassent leur devoir, le vrai devoir de chrétiens.

 

En 1949, la petite communauté s’installe au 27 de la rue Sainte Philomène, à Toulouse.

Le Cardinal Salière

Mère Marie de la Croix désire que la spiritualité, dont elle avait eu l’inspiration, soit partagée par tout fidèle qui le désirerait. Dès 1950, les premiers Messagers s’engagent en sa présence.

Le 11 octobre 1954, le cardinal Saliège approuve et érige la Pieuse-Union du Cœur transpercé et immaculé de Marie. Il décède le 5 Novembre 1958. Monseigneur Garonne lui succède. Sous sa bienveillance, la petite communauté se développe, des jeunes filles répondent à l’appel à la vie religieuse.

Le 11 octobre 1954, le cardinal Saliège approuve et érige la Pieuse-Union du Cœur transpercé et immaculé de Marie. Il décède le 5 Novembre 1958. Monseigneur Garonne lui succède. Sous sa bienveillance, la petite communauté se développe, des jeunes filles répondent à l’appel à la vie religieuse.

 

Le 22 décembre 1958, Monseigneur Garonne confie au Conseil des Sœurs sa décision de changer le nom religieux de la Pieuse-Union : elles ne s’appelleront plus Sœurs du Cœur transpercé et Immaculé de Marie, mais les Petites Sœurs de Marie-Corédemptrice. Les entrées se faisant nombreuses, il faut agrandir la maison.

Il faut agrandir la maison ...